Sénégal

Het Maagdenhuis appuie au Senegal (dans la région naturelle de la Casamance) surtout des  projets axés sur l’amélioration des rendements dans l’agriculture/maraîchage et d’autres activités génératrices de revenus et de développement économique, accès à l’eau potable, éducation et formation, assistance aux personnes âgées et accueil et hébergement d’enfants en situations difficiles ou en danger.

Ici encore, Het Maagdenhuis appuie uniquement des projets qui existent déjà et qui ont été initiés et jusque-là maintenus en activité par la population locale ou des associations ou organisations locales. Il s’agit surtout de petits projets.

Les projets appuyés par Het Maagdenhuis dans le domaine de l’agriculture au Sénégal sont très souvent des initiatives de groupements de femmes non formailisés ou des Groupements de Promotion Féminine (GPF) formellement organisés. Comme dans beaucoup de pays, en milieu rural, toute la famille travaille dans les champs. Toute une série de travaux et certaines cultures sont uniquement désignés aux femmes. Par l’introduction d’équipements plus performants et par la formation aux bonnes techniques et pratiques agricoles, le volume des productions peut considérablement être augmenté. Le travail d’amélioration des techniques et pratiques agricoles par Maagdenhuis au Sénégal fait objet d’une attention particulière pour la sauvegarde de l’environnement et la durabilité. Certains projets appliquent toute une série d’activités pour améliorer l’organisation interne des groupements de femmes, de stockage et la conservation des récoltes et leur commercialisation à des prix rémunérateurs.

A cause de changements organisationnels et dans la politique, Het Maagdenhuis il a été décidé d’arrêter le financement de projets au Sénégal. Jusqu’en fin 2019, progressivement nos activités y seront achevées. Het Maagdenhuis n’y appuie plus de nouvelles initiatives.